Le Bricabrac Schizophrénique

des idées en vrac, une pincée de bonne humeur et une bonne dose d’amitié…

 

Petite discussion autour de la recette du caviar d’aubergine… 29 janvier, 2010

Classé dans : réflexions isolées — Ewillana et Nizou @ 0:25

Un après midi banal sur Pidgin…

(16:37:41) Ewillana: Allez nizou, sors moi une idée brillante de ton petit crâne. J’ai les doigts qui frétillent.

(16:38:11) Nizou: heuuuuu

(16:38:23) Nizou: *auto-connexion synaptique*

(16:38:37) Nizou: *shlouk*

(16:39:55) Nizou: Faudrait que j’commence à mettre des recettes mais pour ça faut que j’commence à cuisiner

(16:40:01) Ewillana: mdrrr. Mon article va commencer par « un après midi sans idées et une envie d’écrire »

(16:40:23) Nizou: J’imagine que tu n’as pas pris de photos de ton caviar d’aubergine ?

(16:40:52) Ewillana: J’ai pris des photos mais ça ressemble à du vomis avec le flash (désolée pour l’expression)

(16:41:03) Nizou: Mééééé faut pas de flash!

(16:41:09) Ewillana: Mais sans c’est pire !

(16:41:10) Nizou: Faut le disposer dans de jolies coupelles avec un filet d’huile d’olive et une tite feuille de persil par exemple !

(16:41:27) Ewillana: Trop tard : il a été achevé

(16:41:32) Nizou: roooh et après ça fait une jolie photo ^^

(16:41:44) Ewillana: Et puis c’est une recette qui m’ait pas propre

(16:41:53) Nizou: Les recettes n’appartiennent à personne

(16:41:58) Ewillana (sceptique) : ouuaisss

(16:42:37) Nizou: M’enfin voyons ! Une recette ça ne peut pas appartenir à quelqu’un !

(16:43:02) Ewillana: T’crois ?

(16:43:22) Nizou: Roh t’es très attachée à la notion de brevets intellectuels toi :p

(16:43:38) Ewillana: Ouais mon cerveau c’est le mien je le donne à personne

(16:43:44) Nizou: Et même si c’est le cas les recettes font parti des choses dont on ne peut légalement pas prétendre à possession et même si c’est le cas, les recettes font partie des choses dont on ne peut légalement pas prétendre à possession. Moi je n’ai pas de reconnaissance pour les brevets. Pour moi une idée appartient à toute personne capable de la penser. Comment une personne ou une société peut elle prétendre posséder une idée que tu es capable de réaliser et de penser ?

(16:45:05) Ewillana: Je note

(16:46:35) Nizou: L’idée est juste le pendant psychologique d’une chose qui existe déjà avant qu’on en soit conscient et existera toujours lorsque nous serons tous morts. Ça appartient à tout le monde et à personne à la fois :/ C’est pas parce que j’ai créé une recette que je peux prétendre qu’elle est à moi, que personne ne peut la réaliser sans me demander la permission ou la diffuser ou j’n'en sais rien … Encore cette manie de l’homme à vouloir tout posséder et tout se partager inéquitablement. C’est ça les brevets. Une connaissance, ça n’appartient pas à un homme ou société, même si c’est le premier humain à l’avoir pensée. Une connaissance, ça appartient à toute l’humanité.

(16:49:30) Ewillana (nounouille de service): Et pourquoi ?

(16:50:13) Nizou: Parce qu’à partir du moment où tu es capable de le penser comme moi y’a aucune raison que je prétende le posséder et pas toi.

(16:50:33) Ewillana (taquine): Même si j’ai copié sur toi en lisant ?

(16:50:43) Nizou: Oui. On ne fait pas ça tout le temps peut être ?

(16:51:06) Ewillana: Ben si mais on appelle ça « apprentissage » …

(16:51:22) Nizou: Pour se construire on n’est pas toujours en train de regarder autour de soi et d’intégrer ? Que ce soit des choses humaines, ou physique/naturelles ou j’sais pas quoi?

(16:51:23) Ewillana: On ne prend pour autant pas le nom de celui qui a travaillé sur tel ou tel sujet.

(16:51:34) Nizou (bug): On prend le nom?

(16:51:42) Ewillana: Ben je veux dire pour les théories ou autre … Le type bosse dessus des années. Moi j’arrive derrière j’apprends sa théorie. Génial. Je vais pas dire ensuite c’est ma théorie. Ce serait pas très sympa pour le type.

(16:52:44) Nizou: En effet, mais ça n’est pas quelque chose qu’on aurait le droit de réglementer ! T’as le droit de prétendre ce que tu veux. Et l’inventeur est en droit de dire qu’il l’a inventé. Mais là n’est pas la question ! Les brevets c’est non seulement de dire qui l’a inventé, mais surtout d’interdire à tout autre d’utiliser l’idée ! On ne va pas museler la liberté d’expression non plus? :/ Si t’as envie de dire que t’as inventé la théorie de la relativité, libre à toi. Pour moi tu l’inventes à partir du moment où tu es capable de la reproduire par toi même. À partir du moment où tu l’as appris quoi. Einstein est simplement le premier à l’avoir inventée. Tous ceux qui l’ont comprise après lui, l’ont inventée à leur tour, et peuvent prétendre la posséder autant que lui.

(16:54:33) Ewillana: Le problème c’est l’argent … Et la notion d’effort ?

(16:55:28) Nizou: Oui, l’argent c’est autre chose. La notion d’effort ? On n’a pas forcé Einstein à faire ses recherches !

(16:55:53) Ewillana: Le premier a avoir inventé la théorie, il partait de pas grand chose… Alors que ceux qui la reprennent, ne font que la reprendre justement.

(16:56:08) Nizou: Il a fourni ces efforts parce que c’est sa passion, et il a été payé pour ses efforts.

(16:56:19) Ewillana: Ah oui sûrement. Mais il est quand même juste d’être reconnu premier. C’est grâce à lui qu’on a avancé ensuite

(16:56:44) Nizou: Bah oui je ne dis pas que celui qui y a pensé le premier n’a pas plus de mérite que les autres. Ce que je dis c’est qu’en aucun cas l’idée lui appartient. C’est deux choses différentes.

(16:57:05) Ewillana (docile): D‘accord. Donc là si je te copie dans un fichier texte pour le diffuser dans notre blog, tu vas pas me taper dessus ?

(16:57:45) Nizou: Nan pas du tout :)

(16:57:48) Ewillana: Aaaaaaaah. Et je pourrais donc dire : voici la recette du caviar d’aubergine que j’ai réalisé il y a deux semaines, que je n’ai pas inventée mais réinventée à ma manière.

(16:58:47) Nizou: Que t’as inventée à ton tour!

(16:58:51) Ewillana: Ouais… Je suis un génie en fait.

(16:58:55) Nizou: Ou plus simplement: voici MA recette du caviar d’aubergine qu’elle soit la même que celle que t’as trouvée ou pas, elle t’appartient aussi à toi. Si tu juges bon de citer le blog et la personne d’où ta trouvé la recette libre à toi ! C’est même élégant

(16:59:44) Ewillana (s’ouvre à de nouvelles perspectives): Hmmm.

(16:59:52) Nizou: Mais tu n’y es pas contrainte.

(17:00:32) Ewillana: Vivent la libre circulation des connaissances et la liberté d’expression !

(17:00:41) Nizou: Oui ^^

(17:00:42) Ewillana: Et vive le caviar d’aubergine tartiné sur du pain !

(17:00:54) Nizou: Je suis un fervent partisan de la libre circulation des connaissances ! Un exemple de la connerie des brevets intellectuels : Tu sais que google a fait un portable qui ressemble beaucoup à l’iPhone d’Apple . Tactile toussa…

(17:01:43) Ewillana: Yeap.

(17:02:05) Nizou: Bah sur la version américaine de ce portable, le multipoint est desactivé . Enfin, carrément supprimé des options . Tu sais ce que c’est le multipoint ?

(17:02:28) Ewillana: Nope.

(17:02:42) Nizou: C’est qu’en touchant avec plusieurs doigts on peut faire des actions. Comme agrandir, rapetisser, tourner … Tu n’as jamais vu ça ?

(17:03:10) Ewillana (doute mais veut pas passer pour une ignarde) : Euh probablement si…

(17:03:20) Nizou (désespéré) : Tu sais tu mets deux doigts et tu tournes ! Ou tu les rapproches pour faire s’éloigner l’image … !

(17:03:29) Ewillana: J’ai pas ça sur mon Samsung… Sûrement à cause d’Apple .

(17:03:39) Nizou: Exactement. C’est apple qui a breveté ça le premier. Mais dans le domaine logiciel, seul les États-Unis reconnaissent les brevets (le bastion du capitalisme). Donc ce brevet ne concerne normalement que les États-Unis. Ce qui fait que pour que d’autres marques ou même un amateur crée un logiciel qui fait du multipoint, il faut qu’Apple t’en donne l’autorisation. Et vraisemblablement que tu leur paies une redevance. Parce que cette idée leur appartient. « Appartiendrait » selon moi. Ce qui explique qu’aux États-Unis, le portable de google n’a pas de multipoint et que ton portable n’en a pas non plus. C’est pas ridicule ?

(17:06:33) Ewillana: Hmmm, si. Je réfléchis …

(17:06:41) Nizou (comme si c’était possible): :p C’est justement d’ailleurs ce contre quoi lutte le mouvement du logiciel libre en informatique. Lorsque qu’une société fait un logiciel sous licence propriétaire, non seulement elle ne publie pas les sources, mais elle prétend en plus que ces lignes de code sont sa propriété exclusive. Les licences libres font tous le contraire. Quand un développeur publie en licence GPL, il assure justement que ce qu’il a créé tombe irrémédiablement dans le domaine public, que ces connaissances (ligne de code ou autre) soient librement distribuables, utilisables, et modifiables par tous. Et que personne ne puisse plus se les attribuer exclusivement, donc. Ces idées sont à jamais la propriété de tous. Dans le même mouvement qui consiste à concentrer les richesses et à créer des inégalités, à considérer l’autre comme un concurrent plutôt que comme un partenaire, bah on s’approprie aussi les idées.

(17:09:51) Ewillana (apprend des trucs) : Ouais d’accord…

(17:09:53) Nizou: Par exemple le noyau Linux tel qu’il est aujourd’hui est à jamais la propriété de tous, car sous licence GPL.

(17:09:59) Ewillana: Mais y’a surement l’idée de concurrence derrière tout ça et d’argent.

(17:10:19) Nizou: Oui, cette idée des brevets est un instrument du capitalisme.

 


(17:10:38) Ewillana: Si Apple perd le monopole de ses idées, toute petite entreprise peut rivaliser avec eux et leur faire faire faillite, non ? Cela étant c’est pas juste que les entreprises plus petites ne puissent plus rivaliser du tout.

(17:11:26) Nizou: Non. Apple développe ses logiciels et crée des idées, ils sont donc les premiers à les implémenter. Ils auraient donc une longueur d’avance et même si le multipoint existait sous windows ou autre, ils garderaient quand même leurs spécificités ! Leurs ordis se vendraient toujours ! Je peux comprendre qu’une société ne publie pas les sources de ses logiciels mais pas que ces sources soient propriétaires.

(17:13:29) Ewillana: Ah voilà, parce que s’il les donne il n’aura plus de longueur d’avance très rapidement.

(17:14:10) Nizou: En d’autres termes, Apple peut avoir une idée nouvelle, et créer des logiciels l’utilisant. Je suis contre le fait qu’on considère que cette idée lui appartient et qu’elle ait le droit d’interdire son utilisation par d’autres. Je peux comprendre en revanche qu’elle ne publie pas les sources de son logiciel, de manière à ce que l’on ne voit pas ses secrets de codage ou j’sais pas quoi et qu’on soit obligé de tout coder nous même pour mettre en pratique l’idée.

(17:15:11) Ewillana: Les autres peuvent effectivement retrouver l’idée et ce serait injuste à ce moment là de leur interdire de l’exploiter.

(17:15:47) Nizou: Exactement ! Tu as tout compris.

(17:15:51) Ewillana: Je crois que je peux être d’accord avec ça : je suis un génie :p

(17:16:04) Nizou: Oui ^^

(17:16:12) Ewillana: J’ai pu retrouver le cheminement de ta pensée .

(17:16:17) Nizou: Ouiiiii ^^

(17:16:23) Ewillana: Le code source de ton logiciel mono-neurone …

(17:16:28) Nizou: Hahaha ^^ Voilà, pour moi une société qui innove aura toujours une longueur d’avance … Moindre certes, mais plus juste. D’ailleurs les brevets font souvent carrément obstacle aux progrès.

(17:17:11) Ewillana: Oui finalement c’est totalement contre productif et anti-créatif cette histoire de monopole. Les autres pourraient prendre l’idée sous un autre point de vue et la faire évoluer. La simplifier ou la complexifier. L’adapter à une demande différente …

(17:18:00) Nizou: Par exemple, les sociétés pétrolières font tout pour breveter ou racheter les brevets des énergies nouvelles et renouvelables ou des modes de stockage écolo de l’énergie. par exemple le développement de la pile à hydrogène est tout bonnement quasi paralysé depuis de nombreuses années parce que les sociétés pétrolières ont racheté les brevets.

 

(17:18:01) Ewillana: C’est une atteinte à la liberté de penser.

(17:18:46) Nizou: Oui.

(17:19:01) Ewillana: Parce que du coup les brevets mêmes sont l’objet d’un marchandage.

(17:19:12) Nizou: C’est très très répandu ça !

(17:19:15) Ewillana: C’est même plus à celui qui aura l’idée mais à celui qui l’achète.

(17:19:18) Nizou: Y’a plein d’autres exemples.

(17:19:20) Ewillana: Zéro effort.

(17:19:25) Nizou: Exactement

(17:19:37) Ewillana: Du marchandage intellectuel.

(17:19:47) Nizou: Il est loin le temps où l’idée venait d’un homme qui s’empressait de l’exploiter lui même et d’en profiter

(17:19:59) Ewillana: ou d’une femme :p

(17:20:10) Nizou: je parle d’homme avec un grand « h » :p. Maintenant les idées sont créées par des hommes qui bossent pour des multi-nationnales ou sont rachetées par elles. Et c’est justement encore une perversion du capitalisme qui fait que les richesses, (y compris les idées) se concentrent et sont à la disposition d’une minorité seulement alors qu’une idée, encore une fois, ça appartient à tout le monde capable de la penser :/

(17:21:41) Ewillana: Ça devrait

(17:21:46) Nizou: Au passage, les développeurs du libre ne respectent souvent pas ces brevets :p. Ce qui fait que de nombreux morceaux de logiciels sont illégaux aux états unis. Par exemple, le noyau linux de la prochaine Ubuntu amène les premières pierres de l’implémentation du multipoint. Et ce sans payer de redevance à la con à apple.

(17:22:30) Ewillana: Je me demandais comment open office faisait pour exister par exemple.

(17:23:09) Nizou: Oui ^^

(17:23:18) Ewillana: Wow les rebelles ! les robins des bois de l’informatique !

(17:23:22) Nizou: Oui :p

(17:24:03) Ewillana: J’adore l’idée ! :D

(17:24:20) Nizou: C’est d’ailleurs pour ça que ubuntu ne lit pas par exemple les DVDs par défaut. Il te donne juste l’information qu’il faut pour que les néophytes installent le dépot médibuntu, un débot tiers qui ajoute à ubuntu des trucs illégaux aux USA. Parce que selon la loi des brevets logiciels, pour lire des DVDs, il faut évidemment coder un logiciel qui les décodent et pour ça, il faudrait payer au consortium de sociétés qui possèdent cette technologie et il faudrait leur autorisation aussi.

(17:26:23) Ewillana: C’nul. Absurde même. Ça voudrait dire que les boulangeries qui veulent faire des toasts de caviar d’aubergine doivent me demander l’autorisation vu que c’est ma recette de caviar d’aubergine et ce même s’ils ont acheté mon caviar d’aubergine.

(17:27:31) Nizou: Et tu serais en droit de leur demander de te payer une redevance pour chaque toast vendus et de leur interdire de l’utiliser.

(17:27:49) Ewillana: Alors que je suis pour rien dans la confection et la préparation de leur pain.

(17:27:54) Nizou: Ou même de l’imiter : « notion de plagiat ».

(17:28:11) Ewillana: Donc au final je serais seule avec des montagnes et des montagnes de caviar d’aubergine.

(17:28:18) Nizou: Oui :p

(17:28:23) Ewillana: Et je mourrais d’indigestion.

(17:28:27) Nizou: Haha ^^

(17:28:34) Ewillana: Ils vont peut être exploser aussi, microsoft et tout ça, à force d’avoir trop d’argent. Nan ?

(17:29:04) Nizou: Bah ils s’en servent pour dominer de plus en plus partout où ils le peuvent car ils ont beaucoup d’argent à perdre. Par exemple avec la XBOX, tu sais leur console de salon. Ça leur à couté très cher, ils ont perdu beaucoup d’argent avec la première. Si ça avait été une société nouvelle ils auraient fait faillite. Mais c’était microsoft, ils savaient que la première console serait largement en perte, mais ils ont les reins solides. Et maintenant ils en sont à la deuxième : la XBox 360 et leur branche console de salon devrait bientôt être rentable. Avec tous cet argent ils peuvent se permettre de l’implanter partout et d’éliminer la concurrence facilement

(17:30:58) Ewillana: Donc je peux mettre du caviar d’aubergine a la poubelle alors ?

(17:31:07) Nizou: Oui :p

(17:31:21) Ewillana: Dommage pour ceux qui auraient voulu en profiter. C’est tout pour moi et rien pour vous sinon poubelle.

(17:31:31) Nizou: T’as lu l’article sur directX ? Et openGL?

(17:31:46) Ewillana: Non :$

(17:31:51) Nizou: Roh :p Pas gentille fille :p

(17:32:01) Ewillana: Je suis une ignorante, tu sais bien. Une naïve.

(17:32:20) Nizou: Bah je t’en avais donné le lien te souviens pas ?

(17:32:29) Ewillana: Euh. Tu m’en donnes très souvent :$

(17:32:47) Nizou: Du coup t’en regardes un sur deux ^^


(17:32:51) Ewillana: Mon cerveau a du revendre les parts du marché à un autre…

(17:32:56) Nizou: Haha ^^

(17:33:32) Ewillana: Dès que t’as plus de deux neurones, ça se renvoie la patate chaude et du coup ça crée un marché intellectuel.

« Non moi je veux pas traiter c’t'info. »

 » Ok j’achète. »

 » Ah ouais mais t’es pret à mettre combien ? »

« Mais on s’en fout tu vas rien en faire de tte façon ! « 

« Ahahaha mais qui sait ?? Je pourrais en tirer quelque chose  ! »

« Maaaaaaaais non t’es trop bête de tte façon. »

 » Ben tu la veux ou pas. »

« Bon d’accord…. »

« Ahahah ça ferait 300 molécules de glucose. »

[splash le neurone s'éteint]

« Ah merde je lui ai trop demandé. »

(17:34:46) Nizou: :D

(17:35:28) Ewillana: Mort intellectuelle par auto-destruction. C’est ça notre capitalisme : on meurt sur nos montagnes de pognon.

(17:36:08) Nizou: Oui ^^ ou sans rien.

(17:36:22) Ewillana: Ouais parce que c’est avant tout des chiffres dans un ordinateur. Encore des idées.

(17:39:06) Nizou: Oui! :) pour moi la seule idée que l’on possède, c’est sa propre image. sur des photos par exemple !

Alors la voilà « ma » recette de caviar d’aubergine…

Pour 8 personnes :

2 grosses aubergines

10 cl d’huile d’olive

6 gousses d’ail

Sel

Poivre du moulin

Curry (facultatif)

Préparation : -Laver les aubergines et supprimer les extrémités.

-Fendre en deux les aubergines et les inciser à l’intérieur.

-Saler et ajouter du curry si vous aimez.

-Introduire les gousses d’ail coupées en quatre dans les incisions.

-Arroser les aubergines d’huile d’olive.

-Envelopper les aubergines de papier aluminium.

-Mettre dans un four chaud à 170°C pendant 60 minutes.

-Retirer les papillottes du feu et les ouvrir.

-Extraire la pulpe cuite des aubergines et la malaxer grossièrement.

-Poivrer au moulin.

-Laisser refroidir et déguster !

 

Source : http://www.750g.com/fiche_de_cuisine.2.123.4164.htm

 

 

1 Commentaire

  1.  
    kokoro
    kokoro écrit:

    C’est amusant cette lecture.

    Il y a malheureusement beaucoup d’amalgames.

    Il faut distinguer le brevet technique, du droit logiciel, du droit d’auteur.

    Un droit logiciel est assimilé à un droit d’auteur, en France, en Europe, et est donc valable 70 ans. Si tu développes en propriétaire.

    L’idée de vouloir répandre les idées, dans le domaine professionnel d’un concurrent à un autre est limité en premier lieu par le secret professionnel avant les brevets. Et le secret a une durée illimité, mais pas de garantie.

    Le brevet est antérieur au capitalisme, et est utilisé depuis le moyen-âge. A commencer par l’imprimerie de gutenberg.

    A l’heure actuelle, le brevet est valable pour une durée de vingt ans, pendant cette durée le propriétaire (qui aura au préalable attendu 27 mois pour être définitivement propriétaire à retrancher des vingt ans) aura la possibilité de faire valoir son exclusivité, et devra mener par lui-même toutes les procédures judiciaires, et investiguer les produits des concurrents pour le prouver, sans aucune aide publique (alors que le brevet est publique). Mais il aura aussi la possibilité de créer des licenses d’utilisation gratuites ou payantes.

    Enfin, et c’est là l’erreur de raisonnement, le brevet est un moyen certain de transmettre ton savoir dans le bien publique, car au bout de vingt ans, tout le monde peux l’utiliser. L’industrie ne se résume pas à l’iPhone. Et la technologie évolue, en se basant sur toutes les quantités de savoir-faire déjà acquis qui ne se résument pas aux vingt années précédentes.

    La veille technologique sur les brevets est un atout majeur des grosses boites, car tu sais ce que fais ton concurrents. 80% des nouvelles technologies sont contenues dans les brevets.

    Les petites boites ont tout juste du mal à se faire des places grace à ces brevets, mais heureusement qu’ils existent.

    D’un autre côté, et pour le coup capitalistique, l’usage qui en est fait par les grosses boites afin d’orienter l’industrie là où elles le veulent en rachetant les boites, ou en menant des procédures judiciaires sans merci à l’égards des inventeurs.

    Savais-tu que le navigateur GPS de ta voiture ou ton PC est un brevet francais de 1985 ? Et pourtant, tu ne connais pas de boite francaise de GPS ? Tout simplement, parce qu’il a été très facile pour les industriels déjà en place de batailler juridiquement.

    Même avec un brevet, c’est toujours pot de terre contre pot de fer.

    Et vingt ans, c’est très court pour arriver à monter sa boite lorsque tu as bp de concurrents. Pourquoi tu crois qu’Apple et Windows sont là ? Ils avaient très peu de concurrents, et pas grand monde qui y croyait et pourtant ils se sont battus contre IBM etc… Alors si tu as bp de concurrents potentiels, je te laisse imaginer.

    Il y a de la place pour les logiciels libres, parce que des jeunes acceptent de passer du temps gratuitement à les développer.

    Ou qu’il y a une communauté près à partager, lorsque les buts finaux ne sont pas concurrentiels.

    Dès lors que tu es en concurrence et que le marché n’est pas suffisamment grand, la propriété apparait.
    C’est comme un champs de pomme de terre, s’il y a assez de terre de la même qualité pour tous, on s’arrange, si l’espace est réduit, et bien chacun sort son géomètre pour garantir sa richesse voire sa survie.

    Une entreprise qui n’arrive pas à payer ses salaires, est morte si elle n’a pas assez de trésorerie en moins d’un an. Faut pas croire que l’argent tombe du ciel.

    Eventuellement, ce qui pourrait être amélioré, ce sont les domaines d’actions des autorités anti-concurrentielles sur des brevets qui distordent les lois de la concurrence pour des produits déjà existants, et dont l’équilibre sociétal est menacé. C’est un cas très rare. Et l’évaluation de ces risques est difficilement objective.

    Pour les logiciels, en europe, tu peux arriver au même résultat, en réécrivant le logiciel avec les mêmes comportements, mais tu n’as pas le droit de recopier le code source proriétaire, sinon c’est de la contrefacon.

    Le fait de t’obliger à avoir du monde en R&D afin de créer toi-même tes logiciels, tes systèmes à breveter, est un gage d’emplois en R&D.

    Plutôt que d’aller au tout financier et commercial qui se développe depuis vingt ans, juridique aussi.

    Selon moi, ce qu’il faudrait résoudre, c’est pallier à ces procès de propriété industrielle par des structures internationales adéquates.

    Enfin, il faut prendre conscience que toute l’architecture des entreprises, et dans ce domaine, est liée à nos lois. Et ce sont donc les hommes politiques qui décident, en vertu des droits conférés par le peuple.

    Et t’auras pas ma recette de crêpes ancestrale.

    Miam

Commenter

 
 

VAUT MIEUX PREVENIR QUE PERIR |
TOUR ANTOINE et CLEOPATRE |
dearlove |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | THE EMPEROR TRIES
| Le Blog de Papy Steph
| La Caverne d"Ali Baba